Tel est le tweet impénétrable reçu hier soir, de la part du mystérieux

« Boudou@mousquetaire2

@CCharpot vous confondez être contre le mariage pour tous et homophobie. »

 

Je ne me suis pas encore fendue d’un article sur le sujet, préférant lire avec délectation ceux des esprits affutés et philosophes qui le font mieux que moi :

M. Desmet :

http://francoisdesmet.wordpress.com/2013/01/15/la-nature-nest-du-cote-de-personne/
Mme Badinter :
http://www.youtube.com/watch?v=1zSqqrSofWA
Notre blogueur de charme, M. Sel
http://blog.marcelsel.com/archive/2013/01/13/moi-le-depute-et-les-pedes.html
Ajoutons pour qu’il ne semble pas y avoir une majorité de Belges, Virginie Despentes :
http://www.tetu.com/actualites/france/virginie-despentes-repond-a-lionel-jospin-et-aux-anti-mariage-pour-tous-22503
Mais au milieu de cette féérie permanente de cotillons argumentatifs joyeux, si on me questionne directement sur Twitter, comment résister ?
De surcroît, cette remarque : « Je ne suis pas homophobe ! » Est une des plus entendues depuis le début du débat. Un genre de bouclier magique. Pas de méprise ! Je suis quelqu’un d’ouvert d’esprit quand même ! Exemple :
http://manifpashomophobemais.tumblr.com/
Je pense même que la sortir et la ressortir jusqu’à la corde à tout bout de champ doit-être l’un des mots d’ordre des organisateurs, sinon je ne me l’explique pas. La position des « anti » pour être légitimée doit être nimbée de respectabilité intellectuelle. Il devrait sans doute sembler très rassurant aux homosexuels d’être privés de droits par des gens qui les aiment beaucoup.
Je me questionne néanmoins. Aujourd’hui, pourrait-on se balader tranquillement et crier à tue-tête « Je suis contre le mariage pour les Juifs ! Mais je ne suis pas antisémite, vous savez ! », ou « Je suis contre la reproduction entre les noirs ! Mais je ne suis pas raciste, vous savez ! ». Je ne parviens pas comprendre comment les « anti » concilient dans leur esprit le fait de dire à un autre être humain qu’il lui dénie une série de droits et celui de lui taper sur l’épaule amicalement. Le délicieux argument « je ne suis pas homophobe, j’ai un ami pédé » me délecte lui aussi. Transposition : « - Les étrangers, ils devraient rentrer chez eux. - Tu es raciste, et pourtant, on adore Mouloud. - Ha ! Non ! Mais Mouloud, c’est pas pareil, lui on le connaît ! ». On peut donc être ravi de n’être pas homophobe, d’avoir un frère, une sœur, un enfant homosexuel, et manifester dans le même temps contre l’égalité de leurs droits.
J’en déduis que les personnes qui ne sont pas homophobes n’ont pas peur de ce qu’ils connaissent, mais d’une masse sombre, protéiforme, décadente, qui pourrait bien faire certaines choses innommables habillée en résilles, latex et string léopard, mais que grands dieux ! Notre ami pédé lui ne ferait pas, on le connaît. D’ailleurs on lui confie nos enfants.  
Cette masse floue et dangereuse n’écrirait pas sur les pancartes des messages à base du mot « égalité » :
http://www.affichespourtous.fr/
Mais des slogans inconscients qui justifieraient toutes les craintes des antis mariage pour tous : « Nous voulons des gamètes ! » « Droit aux ovaires pour tous ! » « Nous voulons dépeupler la planète ! » (Il est intéressant cet argument. On leur refuse de la peupler, puis on les accuse de vouloir la dépeupler) « Mort aux enfants ! » « Nous voulons faire disparaitre la race humaine ! » « Nous voulons détruire le mariage ! »  
Jusqu’à preuve du contraire… je n’en ai jamais vu de tels.
J’admire aussi la toute-puissance conférée aux homosexuels régulièrement. Outre le pouvoir de déclencher à intervalles réguliers tsunamis et tremblements de terre variés, ils ont celui de tenir entre leurs mains l’avenir de la nation, de l’espèce, de l’humanité entière.
A se demander pourquoi ces idiots là en sont encore à ne rien faire de plus que de manifester dans la rue avec des pancartes en carton. Je pense qu’ils devraient mettre leur plan en action le plus rapidement possible pour démontrer qu’au vu de leurs pouvoirs cosmiques phénoménaux, une petite manif de rien du tout à base de t-shirts rose bonbon, vraiment, ça ne leur fait pas peur.
C’est la raison pour laquelle je tiens à rassurer ici et maintenant M. Boudou@mousquetaire2  ainsi que tous les partisans non homophobes du non mariage pour tous.
Vous confondez être pour le mariage pour tous, vouloir des enfants, souhaiter l’égalité des droits, et être homosexuel. Je pense même qu’il n’y aura pas un seul homosexuel dans le prochain cortège. Non. En tout cas pas de ceux dont vous avez peur. Eux seront trop occupés à tenter d’inverser le sens de rotation de la planète pour propulser tout le monde sur mars en partant d’un grand rire machiavélique devant leur écran de télévision : MOUAHAHAHAHAHA.