un collègue à moi vient de l'apprendre :

"Bon, là je vais pas bien. J’ai perdu mon boulot ! L’année prochaine, je serai plus prof d’Arts-Appliqués, mais chef de poulailler industriel. On entasse dans ma salle plusieurs classes en même temps, on réduit le nombre d’heure de cours à une par semaine par classe et 1/3 de mes collègues perdent leur poste. L’année prochaine, je ferai de la garderie (une classe de 30 élèves en lycée professionnel c’est ingérable) et, parfois, un peu d’animation (il faudra que je pense à acheter un nez de clown). Je ne peux plus m’occuper des élèves, je ne saurai peut-être même pas parer les incidents."

nezrouge